Plateformes : le secret pour suivre les 4 grandes tendances du secteur pharmaceutique


2020-bl-pharma-trends-brief-social

Pour ne pas se laisser submerger par la vague de progrès scientifiques et technologiques qui s'abat sur le secteur pharmaceutique, les entreprises ont compris qu'il leur fallait réinventer leurs stratégies, procédures et pratiques métier. À mesure que les leaders de la pharmaceutique et des biotechnologies s'adaptent à ce paysage en constante évolution où la compétitivité bat son plein, la concurrence commence à apercevoir la clé de la réussite : les plateformes intégrées qui connectent les données sur la qualité et ouvrent la voie à l'innovation.

Dans cette refonte perpétuelle, on distingue quatre grandes tendances qui bouleversent le secteur et forcent les entreprises à revoir leur approche de la gestion des données et des processus. Or, ces plateformes technologiques avancées ne se contentent pas d'offrir les capacités de gestion et de connectivité des données nécessaires pour s'adapter à ces tendances : grâce à elles, la fonction qualité n'est plus un garde-fou mais bien un moteur de l'activité, qui apporte des avantages concurrentiels.

Première tendance : Une numérisation soutenue du secteur

Tout comme elles viennent constamment faciliter notre vie quotidienne, les innovations numériques sont au cœur des améliorations apportées aux différentes facettes du secteur pharmaceutique. Cette numérisation généralisée perdure en tant que tendance principale dans le secteur et apporte son lot de défis aux entreprises qui peinent à adopter les technologies révolutionnaires, mais aussi de nombreuses opportunités à celles qui tirent parti des innovations pour assurer leur réussite.

Constamment forcées de repenser leurs pratiques de gestion de la qualité pour mieux adapter leur personnel, leurs processus et leurs politiques aux exigences du numérique, les grandes entreprises évoluent au rythme des technologies de la transformation numérique et des recommandations des experts du secteur pour optimiser leur investissement.

La solution offerte par les plateformes

Grâce à la mise en relation de toutes les phases du cycle de vie du produit au sein d'une plateforme unique, les entreprises pharmaceutiques sont en mesure de connecter les données et processus qualité afin d'en tirer des renseignements. Ce faisant, celles qui parviennent à maîtriser la flexibilité des plateformes intégrées disposent d'un véritable tremplin vers la croissance. L'étude «  Global Life Sciences Outlook 2020 » de Deloitte explique d'ailleurs qu'une numérisation centralisée des données grâce à l'automatisation intelligente pourrait permettre à une entreprise de réduire le délai de mise sur le marché d'un médicament de 100 à seulement 7 jours.

Deuxième tendance : Une accélération sans limite

L'avènement de la spécialisation et de nouvelles opportunités commerciales a contribué à intensifier le milieu pharmaceutique et augmenter les enjeux concurrentiels. Qui plus est, il est désormais très courant dans le secteur de voir une poignée d'entreprises sur un marché émergent se partager environ 80 % des bénéfices, comme en témoignent les chiffres récemment publiés par MasterControl dans son e-book « Connecter et exploiter les données sur la qualité tout au long du cycle de vie du produit pharmaceutique ».D'autres circonstances sont venues se greffer à celles-ci pour créer un climat d'urgence inédit où les entreprises spécialisées en pharmaceutique et biotechnologies doivent introduire de nouveaux produits et accélérer leur mise sur le marché sans pour autant sacrifier la qualité ni compromettre la conformité réglementaire.

white paper icon

Cet article vous plaît ? Vous aimerez peut-être aussi cet e-book :

Connecter et exploiter les données sur la qualité tout au long du cycle de vie du produit pharmaceutique

Télécharger gratuitement l'e-book

La solution offerte par les plateformes

Les plateformes s'avèrent une solution idéale pour utiliser les données sur la qualité dans le but d'accélérer la mise sur le marché. En effet, grâce à l'accès à des renseignements sur la qualité en temps réel, les responsables des entreprises pharmaceutiques sont mieux informés et peuvent prendre les décisions les plus prudentes en un temps record. Plus important encore peut-être pour les entreprises en pleine croissance, ces plateformes renforcent la capacité d'adaptation et de développement lorsqu'une évolution ou un changement de cap est nécessaire.

Elles préparent ainsi les entreprises pharmaceutiques à plus long terme en leur fournissant un cadre de référence pouvant être élargi et optimisé afin de favoriser leur développement.

Troisième tendance : Des opérations de plus en plus dynamiques

Pour parer à l'inévitable, notamment des délais toujours plus serrés et des exigences fluctuantes, les entreprises pharmaceutiques de tous horizons doivent gagner en agilité. À mesure que les stratégies « asset-light » gagnent du terrain, la dépendance grandissante à l'égard des partenaires externes appelle davantage de flexibilité, sans pour autant sacrifier la qualité ni augmenter les risques.

Malgré le renversement de la dynamique, les entreprises sont nombreuses à s'enliser dans des techniques de gestion de la qualité non seulement conventionnelles et strictes, mais aussi bien souvent sur support papier. Dès lors, rien d'étonnant à ce que bien trop de lancements de produits soient retardés en raison de la rigidité des processus.

La solution offerte par les plateformes

Qualité et conformité ne sont pas l'apanage d'un seul service : puisqu'elles affectent chaque poste d'une entreprise, elles doivent par conséquent faire corps avec le moindre de ses aspects. Les plateformes ont l'avantage de diffuser les processus qualité et de conformité, ainsi que les données, dans tout l'écosystème d'une entreprise. De par leur nature, elles favorisent une approche de développement reposant sur le cycle de vie produit et renforcent l'interconnectivité des données, des processus et des informations entre les équipes, les sites et les fournisseurs. Grâce à leur fiabilité, les entreprises sont en mesure d'améliorer drastiquement l'évaluation du rôle des fournisseurs et des partenaires dans la qualité des produits, afin de procéder en temps voulu aux ajustements nécessaires à l'échelle de tous les sites et sous-traitants.

Quatrième tendance : Un intérêt grandissant pour les données

Du PDG à l'employé de chaîne de production, chaque acteur d'une entreprise pharmaceutique, quel que soit son service, bénéficierait de la valorisation des données qu'il traite au quotidien. Une fois converties en informations en temps réel, les données sur la qualité des produits sont cruciales pour la prévention des risques. Pourtant, la plupart des entreprises n'y parviennent pas.

Au vu de la concurrence féroce qui règne sur le marché pharmaceutique, la capacité d'exploiter les données à des fins prédictives, et pas seulement proactives, devient aujourd'hui incontournable. Par conséquent, les fabricants de médicaments recherchent activement des solutions qui se concentrent sur ces deux objectifs plutôt que la réactivité et la maîtrise des données.

La solution offerte par les plateformes

Grâce aux plateformes exploitant les données pour optimiser la gestion du cycle de vie des produits, les entreprises sont en mesure d'effectuer cette transition de façon optimale. En effet, elles bénéficient ainsi de renseignements et prévisions en temps réel sur la qualité, autrement perdus dans la masse de données non structurées ou déconnectées et les documents verrouillés ou difficiles d'accès.

Les plateformes qui connectent les données tout au long du cycle de vie des produits, que ce soit en amont (lors des premières étapes de la conception) ou en aval (lors de la production et de la commercialisation) s'accompagnent de meilleures capacités de prédiction. Et ce n'est pas tout : les pionniers du secteur découvrent toujours plus de façons d'exploiter efficacement ces plateformes alliant les technologies émergentes telles que l'apprentissage automatique et le traitement du langage naturel pour optimiser leurs objectifs en matière de qualité. Elles permettent par exemple d'extraire du texte de documents non structurés grâce à l'automatisation, ou encore d'identifier et contextualiser des données pertinentes.

Conclusion

Conjugués dans une seule et même plateforme, l'amélioration de la connectivité des données et l'accès accru aux informations sur la qualité ne manquent pas d'avantages pour les spécialistes de la pharmaceutique et des biotechnologies. Armés d'un logiciel éprouvé, ils peuvent en effet relever les défis qui imprègnent le secteur depuis toujours et mieux se préparer aux épreuves qui se présenteront inévitablement dans l'environnement compétitif fluctuant de demain.

Par ailleurs, comme nous l'avons mentionné, les avantages de telles plateformes ne se limitent pas à la connexion sans difficulté des données. Ils incluent notamment :

  • Une efficacité en hausse
  • Des coûts de production en baisse
  • Des prises de décision plus prudentes grâce aux données en temps réel
  • Une communication et une collaboration plus efficaces
  • Une gestion des prestataires/fournisseurs et une prévision de l'approvisionnement rationalisées
  • Une meilleure traçabilité
  • Des perspectives de profit prometteuses

Pour en savoir plus sur les plateformes qui exploitent les données pour optimiser la gestion du cycle de vie des produits et la façon dont elles permettent aux entreprises pharmaceutiques de prospérer en faisant de la qualité un atout pour se démarquer et se développer, téléchargez l'e-book exclusif de MasterControl, « Connecter et exploiter les données sur la qualité tout au long du cycle de vie du produit pharmaceutique ».

 


Références

« Global life sciences outlook 2020 », Deloitte. https://www2.deloitte.com/global/en/pages/life-sciences-and-healthcare/articles/global-life-sciences-sector-outlook.html


 

2019-bl-author-james-jardineJames Jardine est rédacteur de contenu marketing chez MasterControl, fournisseur de premier plan de logiciels de gestion de la qualité et de la conformité basés dans le cloud. Depuis 2007, il couvre les sciences de la vie, la technologie et les questions réglementaires pour MasterControl et plusieurs journaux spécialisés. Avant de rejoindre MasterControl, ce titulaire d'une licence en communication avec spécialisation en journalisme de l'université de l'Utah a occupé plusieurs postes de cadre en communications, opérations et développement. Actif depuis plus de dix ans dans le secteur associatif, il a été directeur de la communication de l'Utah et l'Idaho pour l'American Cancer Society et responsable des subventions et des contrats de la banque alimentaire de l'Utah.

 


 

Tags: